L’accord de Cooperation en Vitesse de Croisiere

200.000 € destiné à des projets communs entre francophones et flamands.

Vrijdag 25 november 2016 — L’Accord de coopération culturelle entre les Communautés flamande et française fait preuve d’une belle dynamique. Lors d’un débat qui aura lieu dans le cadre du festival transfrontalier NEXT demain à Courtrai, les deux ministres de la Culture, Sven Gatz et Alda Greoli feront le point sur cet accord et porteront un regard sur l’avenir. « Nous pouvons être satisfaits des progrès accomplis.  Nous en tant que Ministres mais aussi nos deux Administrations et le secteur culturel » dit Sven Gatz. « Une culture de concertation et de travail conjointement accomplis s’enracine. Un revirement de situation important si l’on compare avec l’époque où ces deux communautés voisines semblaient à peine se connaître ».

L’accord de coopération se concentre sur trois aspects : la concertation et le dialogue au  niveau politique, la connaissance réciproque des deux administrations et la coopération entre les deux secteurs culturels.

La Ministre Greoli a ajouté que « La concertation entre les deux ministres est plus intense que jamais. Des dossiers comme la signalétique des films, le tax-shelter pour les arts de la scène, la communication au sein du secteur culturel bruxellois constituent des sujets de haute importance. Bientôt, nous nous réunirons pour adapter la réglementation du prix du livre à Bruxelles. Notre concertation soutenue s’est concrétisée dans l’activation des “Conférences Interministérielles Cultures”. C’est une grande première, qui permettra aux Ministres concernés de se rencontrer tous les 6 mois autour d’enjeux et de dossiers de politiques culturelles.

Cet accord apporte également du contenu aux deux Administrations. La semaine passée, les comités de direction des deux Administrations se sont rencontrés pour mieux appréhender leur champ d’intervention  respectif. A l’issue de cette rencontre, différentes thématiques ont été dégagées afin d’approfondir l’échange de pratiques concernant notamment les politiques de numérisation et de l’éducation à la culture.

Le volet concernant la stimulation de projets culturels communs prend également toute sa dimension. Sur proposition de la plateforme de coopération, les deux ministres de la culture ont décidé de retenir 18 initiatives déposées dans le cadre de l’Appel à projets Culture-Cultuur en 2017. Ces dossiers concernent, comme l’an dernier, différentes thématiques et esthétiques du champ culturel. La qualité de ces projets confirme aussi la solidité de cet accord de coopération. Des exemples remarquables comme le projet entre les théâtres jeunes publics BRONKS et la Montagne Magique, entre LOD et ARTARA dans le secteur musical, entre l’UCL et la KUL ,ou encore la collaboration dans les secteurs du slam, des arts graphiques, de la photographie ou des musiques du monde.

 « La politique de coopération porte concrètement ses fruits dans le secteur culturel », souligne le Ministre Gatz. « Et cela ne concerne pas uniquement les arts et les artistes mais aussi les centres culturels, les musées, la pratique artistique en amateur,…. ». Cette année, beaucoup de projets concernaient le territoire bruxellois, où les collaborations sont particulièrement nombreuses, mais également l’ensemble des territoires concernés, entre Jodoigne et Westerlo, Rochefort et Houthalen-Helchteren, Genk et Seraing, ou encore Gand, Liège, Anvers, Tournai, … 160.000 euros ont été attribués conjointement par les Ministres pour ces projets.

Parallèlement à ces soutiens, un projet-phare est sélectionné chaque année comme fer de lance de l’Accord de coopération entre les deux Communautés. Cette année, c’est le Festival Next, avec son projet WE ARE NEXT, qui a été mis à l’honneur, et qui a reçu un soutien de 40.000 €. 

Pour la 8ème année, le NEXT Festival et ses partenaires transgressent les frontières tant nationales que linguistiques et permettent la programmation de pièces théâtrales et chorégraphiques dans onze villes. Cette année amène un focus particulier sur l’Accord de coopération et sur le rôle des voisins dans la coopération culturelle transfrontalière. Le site Internet Citizen map permettra aux utilisateurs – via notamment une cartographie -  de découvrir les projets menés par ses voisins. Avec Eurometropolis Café, le festival continuera à rassembler les populations autour de la culture et les arts transfrontaliers.

Contacteer ons

Eva Vanhengel

Porte Parole Sven Gatz

Jerome Hardy

Porte-parole Alda Greoli

Published with Prezly