Gatz et Greoli en visite à MUSIC FUND

Le Ministre de la culture Sven Gatz et sa collègue de la Communauté française Alda Greoli ont visité aujourd’hui Music Fund. Il s’agit d’une organisation culturelle qui ouvre des perspectives sociales via la musique. Cette année, Music Fund est la vitrine de la coopération culturelle entre la Communauté française et la Communauté flamande. Grâce à cette coopération au-delà de la frontière linguistique, Music Fund réunit force et expertise. C’est ainsi que, en 2017, l’organisation rapproche la formation à la «réparation d’instruments », telle qu’elle est donnée en Wallonie et en Flandre, et soutient les collectes d’instruments et les projets artistiques.

Les Ministres Gatz et Greoli se sont rendus aujourd’hui à Marche-en-Famenne pour humer l’ambiance des ateliers de réparation des instruments à vent et des instruments à cordes pincées. A l’origine, Music Fund a commencé comme organisation humanitaire qui collecte et répare les instruments de musique pour les écoles de musique et les projets musicaux dans les régions où il y a des conflits ou dans les pays en voie de développement. La collecte des instruments se fait dans à peu près toute l’Europe. Après avoir été réparés, ils connaîtront une seconde vie en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique centrale. Mais l’organisation culturelle est aussi active dans sa propre région. C’est ainsi qu’elle met en chantier des projets musicaux socio-artistiques en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie. Music Fund se développe comme une organisation socialement engagée dont le groupe-cible est constitué par les défavorisés et les réfugiés.

En outre, Music Fund organise des stages dans le cadre de la fabrication des instruments, met des instruments de musique à la disposition des écoles de musique et autres projets socio-artistiques et organise des programmes d’échange pour les étudiants qui aimeraient suivre un stage de perfectionnement en « techniques de réparation ». Aussi, la coopération sur des projets autour de Music Fund s’appuie-t-elle sur des partenaires comme Brugge Plus, ILSA (International Lutherie School Antwerp) et IFAPME.

Outre Marche-en-Famenne, la ville de Bruges aussi soutient l’organisation Music Fund. Les deux villes veulent organiser un festival de création autour des instruments à vent, qui s’appellera « En avant Marche ». Ce festival qui reviendra d’année en année connaîtra sa première édition à Marche-en-Famenne, au printemps 2019, et à Bruges, l’année suivante.

Le ministre Gatz : Les instruments sont souvent si chers que de nombreuses personnes ne peuvent tout simplement pas les acheter. Music Fund a collecté les années précédentes 5.000 instruments et leur a souvent donné, après réparation, une seconde vie. Il s’agit d’un projet culturel et social unique. A chaque instrument sont rattachés deux noms, celui du donateur et celui d’un garçon ou d’une fille se trouvant dans une situation moins favorisée, qui veut apprendre assidûment à jouer d’un instrument. 
La Ministre Greoli :  Sans le musicien et le fabricant d’instruments, il n’y a pas de musique. Nos deux Communautés organisent un certain nombre de formations réputées de fabrication et de réparation d’instruments, aussi bien en cours du jour qu’en cours du soir. Il s’agit d’un métier où l’échange de connaissances et les stages de perfectionnement jouent un rôle important. Music Fund offre aux étudiants dans notre propre pays et dans le Tiers Monde cette opportunité. En réunissant les instruments et l’expertise, Music Fund referme la boucle. A travers les mains d’un luthier, une guitare, un violon ou un instrument à vent voyagent depuis un ancien musicien ou donateur jusque chez un futur musicien. 

A côté de la vitrine il y a naturellement aussi l’appel à projet pour les échanges culturels et les coopérations culturelles dans le cadre de l’accord de coopération. Pour les coopérations culturelles en 2018 une cinquantaine de demandeurs ont introduit un dossier. Au cours des trois années écoulées, environ 200 demandes au total ont été introduites. Au total, quelque 400 organisations culturelles dans le pays ont voulu entamer une coopération au-delà de la frontière linguistique. Un exemple parmi tant d’autres qui témoigne du grand intérêt que les deux Communautés portent à la coopération.

Contacteer ons

Eva Vanhengel

Woordvoerder Sven Gatz

Kabinet Gatz