Un Zinneke de bronze pour Caroline Pauwels

Le ministre bruxellois Sven Gatz a remis un Zinneke de bronze à Caroline Pauwels. La date de la remise du Zinneke n'a pas été choisie par hasard. En effet, le 28 mai, le Dies Natalis de la VUB, est le jour où, en 1970, le Roi a signé la loi octroyant à la VUB sa personnalité juridique. Avec ce Zinneke de bronze, Pauwels rejoint le rang des ambassadeurs informels de Bruxelles, après Angèle, Toots Thielemans, Anne Teresa De Keersmaeker et Eddy Merckx.

Le Zinneke de bronze est une version miniature de la célèbre œuvre d'art représentant un chien bâtard de Bruxelles, réalisée par Tom Franssen, qui se trouve dans la rue des Chartreux en plein cœur de Bruxelles. Sven Gatz, ministre en charge de l’Image de Bruxelles, remet régulièrement une statuette à une personnalité qui œuvre pour Bruxelles.

​Un Zinneke est un croisement de races, un chien de rue, vigoureux ​ et entreprenant, sans complexe, curieux du monde. Symboliquement, il représente "le" Bruxellois, issu généralement d’un métissage de peuples et de cultures qui ont "traversé" Bruxelles au cours de son histoire, accueillant et surtout pas un "dikkenek". En ce sens, le Zinneke est un "symbole atypique" du caractère interculturel et international de Bruxelles.

Gatz remet un Zinneke à des personnalités qui promeuvent l’art de vivre zinneke au-delà des frontières. Ou parfois à une personnalité étrangère qui vient délibérément fraterniser avec les zinnekes. Sont éligibles les personnes qui ont contribué à l'image de Bruxelles dans le monde, et à la promotion de Bruxelles en tant que ville à la fois cosmopolite et populaire, ouverte et multilingue, laboratoire d'idées. Le lauréat idéal est quelqu'un qui peut s'identifier au "Zinneke". Le lauréat doit également pouvoir être considéré comme un ambassadeur informel de Bruxelles.

Gatz retrouve ces qualités en Caroline Pauwels, rectrice-sortante de la Vrije Universiteit Brussel (VUB).

Caroline Pauwels, née en 1964, vient d’interrompre son deuxième mandat en tant que rectrice de la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Avant cela, elle a fait du centre de recherche SMIT une référence bien au-delà de ses frontières et a largement contribué au succès d’iMinds, avec des laboratoires vivants, des villes intelligentes et des initiatives d’Innovation médiatique au profil mondial. En tant que rectrice, elle a fait tout ce qui est en son pouvoir pour relier la VUB à son environnement bruxellois, par exemple par le biais du projet weKONEKT, une coopération entre les maisons de la culture de Bruxelles et l’université qui relie les sciences à la culture. Mais également en offrant aux étudiants diplômés une cérémonie de proclamation sur la place emblématique de la ville par excellence, notre Grand’Place.

Dans le même temps, elle œuvre pour l’image de Bruxelles dans les médias. L’individualité ou le facteur bruxellois n’est pas seulement inclus dans sa politique, mais aussi dans chaque discussion, exercice de pensée et dans sa propre image. Même à Ostende, où en tant que commissaire du Théâtre-sur-mer, elle a travaillé avec des associations, des institutions et des artistes d’Ostende et de Bruxelles sur le thème de l’émerveillement.

Elle est également la force motrice du Difference Day, un événement annuel organisé à Bozar en l’honneur de la Journée mondiale de la liberté de la presse, elle a mis résolument Bruxelles sous les projecteurs.

“Que ce soit dans le domaine académique, dans l’élaboration de la politique et l’établissement de pistes, de contacts et de collaborations pour l’université ou dans les interviews qu’elle donne en tant que personnalité médiatique très sollicitée, le facteur bruxellois est toujours plus que présent dans la pensée et l’action de la rectrice-sortante de la VUB » déclare le ministre Gatz. «  Elle attire les étudiants hors du campus pour les immerger dans la ville en tant que laboratoire, elle a apporté la traditionnelle « ouverture de l’année académique au-delà de l’auditoire dans les temples culturels de Bruxelles; elle a donné à l’université et à Bruxelles plus que jamais une image supra-locale et internationale; quand Trump ou un recteur de Louvain ont besoin d’un « ajustement » dans leur perception de Bruxelles, c’est sa voix qui s’élève. Bruxelles et moi-même sommes fiers d’avoir une telle ambassadrice."

Caroline Pauwels a reçu de nombreux prix. La plupart d'entre eux concernaient ses mérites académiques. ​ Avec ce Zinneke de bronze, elle rejoint la compagnie, entre autres, d'Angèle, Johan Verminnen, Eddy Merckx, Pascal Duquenne, Toots Thielemans, Vincent Kompany, Paul De Knop et Anne Teresa De Keersmaeker

Story image
Story image
Amil Djellal Porte-parole adjoint FR
Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole
A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles