Teach For Brussels étend le projet des personnes en réorientation de carrière vers l’enseignement

Au cours de sa première année, le projet « Teach for Brussels » a activement contribué à réduire la pénurie d'enseignants dans l'enseignement secondaire à Bruxelles. C'est pourquoi la Commission communautaire flamande (VGC) a une nouvelle fois accordé une subvention de 120 000 euros pour le projet. En outre, l'année prochaine, il sera examiné si le projet peut être étendu à l'enseignement primaire. Il s’agit d’une collaboration avec le Centre d'enseignement bruxellois, le Erasmushogeschool Brussel et Odisee Bruxelles.

« Teach for Brussels » est un projet de l'asbl « Teach for Belgium » et de la VGC visant à séduire les personnes qui n'exercent pas une fonction dans l'enseignement à choisir pour l'enseignement néerlandophone à Bruxelles et à réduire ainsi la pénurie d'enseignants. Ces personnes en réorientation de carrière sont actives dans d'autres secteurs que l'éducation et peuvent offrir une importante valeur ajoutée en tant qu'enseignant, en particulier pour les matières qui présentent des pénuries telles que les STEM (Sciences, Technology, Engineering, Mathematics), le français et le néerlandais.

Le ministre Sven Gatz, responsable de l'enseignement néerlandophone à Bruxelles, est enthousiaste à l'idée de soutenir « Teach for Brussels » pour réduire la pénurie d'enseignants : « Cette semaine, nous avons lancé une campagne avec Lefto et Berry pour mettre notre enseignement sous les feux de la rampe de manière positive. L'enseignement à Bruxelles est stimulant et enrichissant. Le succès de notre éducation repose sur la qualité des enseignants. Nous leur sommes très reconnaissants. Bruxelles a  besoin d’eux. Les personnes en réorientation de carrière qui viennent renforcer notre personnel enseignant via Teach for Brussels sont donc les bienvenues. »

Dix candidats ont rejoint le projet l'année dernière. Pour les préparer à cette nouvelle carrière, ils ont bénéficié d'un encadrement intensif avant de commencer à travailler comme enseignants en septembre de l'année dernière. Ils bénéficieront d'un encadrement intensif pendant deux ans après leur entrée en fonction.

La formation et l'encadrement aident les enseignants participants à faire face aux défis de leur travail. « Je n'étais pas vraiment conscient du fossé éducatif et c'est vraiment dommage que l’on ne le sache pas », dit Thomas (35 ans), qui était magasinier et a obtenu un master en communication multilingue. Depuis quatre ans maintenant, il enseigne le néerlandais à des élèves de deuxième et troisième année du secondaire à l'Atheneum Emmanuel Hiel à Schaerbeek. « Sans la formation de Teach for Belgium, il y a de grandes chances que j'aurais arrêté au bout de deux mois. Cependant, grâce à l'énergie de la communauté, vous vous en sortez et on vous rappelle toujours votre « pourquoi »: « Pourquoi est-ce que je le fais ? ».

Les résultats positifs ont incité la VGC à poursuivre et à étendre le projet « Teach for Brussels ». L'objectif pour 2021 est d'avoir dix autres enseignants dans l'enseignement secondaire. Il est également examiné si l'initiative peut être étendue à l'enseignement primaire. Le Centre d'enseignement bruxellois renforcera son lien avec « Teach for Brussels » et contribuera davantage aux initiatives et formations pertinentes de « Teach for Belgium ». « Teach for Brussels » s'adresse aux deux communautés d'enseignement et cherche également à renforcer les liens entre l'enseignement francophone et néerlandophone à Bruxelles.

Story image
Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole

 

A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles