Prime « Tetra » : le Gouvernement bruxellois dégage 111 millions pour les secteurs les plus touchés

Crise sanitaire Covid-19

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a approuvé ce jeudi 11 mars, en première lecture, l’arrêté relatif à une aide aux entreprises des secteurs des hébergements touristiques, des discothèques, des restaurants et cafés et de certains de leurs fournisseurs, de l’événementiel, de la culture, du tourisme et du sport dans le cadre de la crise sanitaire de la Covid-19. Cette aide, appelée prime « Tetra », est destinée aux secteurs économiques les plus touchés par la crise et s’élève à 111 millions d’euros.

Les secteurs soutenus par la présente prime sont stratégiques dès lors qu’ils participent largement au rayonnement et à l’image de la Région de Bruxelles-Capitale en tant que capitale internationale. Pour ces secteurs, les activités n’ont pas encore pu reprendre ou sont encore fortement impactées par les mesures de lutte contre la propagation du virus et sont de facto quasi à l’arrêt.

Après de nombreuses rencontres et discussions avec les organisations représentatives des employeurs, des classes moyennes et des travailleurs de la Région de Bruxelles-Capitale, le Gouvernement a élargi le périmètre de la prime initialement prévue tant au niveau des secteurs concernés, en ajoutant les salles de sport, que du montant des primes. Ces derniers ont en effet été augmentés de 25% par rapport aux montants précédemment arrêtés et communiqués. Brupartners sera encore officiellement saisi des documents avant la validation de l’arrêté en seconde lecture par le Gouvernement bruxellois.

Concrètement, ce dispositif d’aide prendra la forme d’une prime variable dont le montant sera fixé en fonction du nombre d’équivalent temps plein (ETP) de l’entreprise et de la baisse du chiffre d’affaires constatée entre le chiffre d’affaire du dernier trimestre de 2019 et celui du dernier trimestre de 2020. Les entreprises auront accès à la prime à partir d’une perte de CA de 40% entre ces deux périodes. Celles qui ont perdu plus de 60% de CA bénéficieront d’un montant majoré.

En introduisant ces critères, le Gouvernement opte pour une approche d’aides plus ciblées qui a pour objectif d’aider les entreprises et indépendants dont les besoins et difficultés sont mieux identifiés.

Selon le secteur concerné, identifié par les Codes Nace TVA, les montants des indemnités se situeront dans les fourchettes suivantes :

  • Pour le secteur ReCa, ses fournisseurs, le secteur de l’événementiel, de la culture, du tourisme et du sport : de 6.250 à 45.000 euros ;
  • Pour le secteur de l’hébergement touristique : de 6.250 à 62.500 euros ;
  • Pour les discothèques : de 75.000 à 125.000 euros.

Autre nouveauté : ces primes seront disponibles par unité d’établissement, avec un maximum de 5 établissements par entreprise.

La gestion de ces primes sera mise en œuvre par Bruxelles Économie Emploi. Les modalités précises et les délais dans lesquelles ces aides seront mises à disposition, seront rapidement communiquées.

Pour plus d’information sur les secteurs concernés (Codes NACE), sur les conditions d’octroi et les montants de la prime: 1819 ou www.1819.brussels

Rudi Vervoort, le Ministre-Président bruxellois : «Cette prime était très attendue par les acteurs de notre économie durement touchée par une crise sanitaire qui perdure. Nous continuons à les soutenir et nous visons maintenant l'opérationnalisation rapide afin de pouvoir apporter un peu d'oxygène aux entrepreneurs de notre Région qui en ont bien besoin. »
Sven Gatz, le Ministre des Finances et du Budget : « Bien que la campagne de vaccination ait également débuté à Bruxelles et que nous nous sortions lentement mais sûrement de la pandémie liée au coronavirus, il était néanmoins absolument nécessaire de prendre de nouvelles mesures de soutien avec cette prime. Nous voulons notamment donner à nos secteurs essentiels, qui ont longtemps souffert des mesures liées au covid-19, la meilleure chance possible de redémarrer correctement après cette crise sans précédent ». 
Barbara Trachte, Secrétaire d’État à la Transition économique :  « Cette nouvelle prime démontre que le gouvernement bruxellois est aux côtés des entreprises et des indépendants les plus touchés pour les aider à traverser la crise. Au total, ce sont plus de 700 millions d’euros d’aides économiques qui ont été décidées depuis un an, soit un montant proportionnellement énorme au regard du budget de la Région bruxelloise. Nous serons également présents pour accompagner les hommes et les femmes qui portent ces entreprises lors de la reprise de leurs activités ».
Story image
Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole

Pour le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort
Nancy Ngoma
, porte-parole +32477756582

Pour la Secrétaire d’Etat à la Transition économique, Barbara Trachte
Nicolas Roelens
, porte-parole +32485898395

Des questions sur les aides économiques?
Des questions sur les aides économiques? 1819, point de départ pour les entrepreneurs bruxellois
A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles