Les écoles néerlandophones bruxelloises assurent également une garderie durant les vacances de printemps

Tout comme en Flandre, les garderies dans les écoles primaires et secondaires néerlandophones bruxelloises, durant les vacances de printemps seront assurées pour des groupes-cibles limités.  La régie des garderies pendant les vacances se trouve entre les mains de la Commission communautaire flamande en collaboration avec l’Enseignement néerlandophone à Bruxelles et les initiatives pour accueil extrascolaire (IBO).

Le nombre d’élèves accueilli à l’heure actuelle en Flandre et à Bruxelles s’est stabilisé à 1,5% dans les écoles primaires et à 0,1% dans les écoles secondaires. La garderie à domicile était déjà le principe de base. Pourtant, les écoles primaires et les écoles secondaires assureront la garderie pendant les vacances de printemps pour les enfants appartenant aux groupes-cibles suivants : élèves dont le(s) parent(s) exerce(nt) un emploi dans un secteur crucial ; les élèves dans des situations familiales précarisées, les élèves de l’enseignement spécialisé et dans les différents type d’internat.

Cette garderie sera assurée au sein des « bulles de contact » de l’école : un ensemble de personne ayant déjà été en contact et qui peuvent continuer à l’être durant les prochaines semaines. Plus le contact sera limité avec des personnes extérieures au groupe, plus le risque du virus pouvant atteindre ce groupe est faible. Si cela devait toutefois être le cas,  le virus s’éteindra plus vite dans ce même groupe sans s’en échapper. Les IBOs sont également considérés comme une « bulle de contact ».

Pour les personnes entrant en ligne de compte, la garderie sera gratuite. Pour les élèves dont les parents exercent un métier crucial, l’école peut demander une attestation ou une confirmation de l’employeur. Les inscriptions pour la garderie durant les vacances de printemps se font à l’école même.

La VGC prévoit l’encadrement suivant : un encadrant par élève , de deux à huit élèves deux encadrants, pour neuf élèves et plus trois encadrants. Les écoles qui organisent les garderies, recevront 100 euros par encadrant. La garderie sera assurée du lundi au vendredi de 8h00 à 16h30. 

Le Centre d’enseignement bruxellois reste disponible pendant les vacances de printemps pour un soutien fonctionnel de la garderie.  La VGC reste également joignable pour répondre aux questions des parents (par téléphone au 02/563.05.80 et au 02/563.03.45 ou par mail covid19opvangopschool@vgc.be).

« Nous tenons également à Bruxelles durant les vacances de printemps  aller à la rencontre des parents ayant besoin d’une garderie pour leurs enfants pour autant que ceux-ci répondent aux conditions fixées. Il en va de même pour les élèves de l’enseignement secondaire. Cela est nécessaire pour les parents exerçant un métier crucial en cette crise du coronavirus ou pour les enfants et les jeunes issus de familles vulnérables, et il y en a beaucoup dans notre métropole» déclare Sven Gatz, en charge de l’Enseignement néerlandophone au sein du collège de la VGC.
« Dans cette situation de crise, nous avons uni nos forces pour trouver rapidement une solution. Nous faisons appel au personnel d’accueil des garderies extrascolaires pour soutenir les écoles. Grâce à cette collaboration, nous prévoyons un accueil de qualité pour les enfants qui en ont besoin. Les Bruxellois témoignent une nouvelle fois de leur solidarité en cette période difficile », Elke Van den Brandt , Présidente du collège VGC.
Story image

 

Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole

 

Enseignement néerlandophone Mesures corona
A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles