Les cafés bruxellois ne doivent payer la taxe sur les appareils de jeux automatiques que mi-2021

Sur proposition du Ministre bruxellois des Finances Sven Gatz, le gouvernement bruxellois a décidé de ne pas prélever la taxe sur les appareils automatiques de divertissement avant juillet 2021. Cela donnera une bouffée d’oxygène aux cafés bruxellois.

La taxe sur les appareils automatiques de divertissement se paie au début de l'année et couvre ensuite l'année entière. Des vignettes fiscales représentent la preuve du paiement de la taxe et sont apposées sur les appareils. Ces appareils sont principalement placés dans les cafés.

Cependant, les locaux ont sont placés ces appareils ont été fermés pendant environ six mois en raison des mesures prises pour faire face à la crise de la COVID-19. Et lorsqu’ils étaient ouverts, les mesures sanitaires prises imposaient une fermeture plus tôt dans la soirée, alors que ces appareils connaissent surtout du succès en seconde partie de soirée.

Le Ministre bruxellois des Finances Sven Gatz a maintenant décidé de prolonger les vignettes fiscales pour 2020 jusqu’au 1er juillet 2021.

"Cela offre aux cafetiers un délai de six mois pour le paiement d'une taxe qui peut s'élever à plus de 5 000 euros par machine", explique le ministre Gatz. "Cette mesure donnera aux cafés bruxellois une bouffé d'oxygène dont ils ont tant besoin en ces temps très difficiles, comme cela est déjà le cas en Région flamande et wallonne."

La prolongation des vignettes fiscales pour 2020 jusqu'en juillet prochain signifie que les cafetiers bruxellois ne devront payer que la moitié du tarif normal l'année prochaine.

Story image
Peter Dejaegher Woordvoerder / porte-parole a.i.

 

A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles