Le retour économique et financier du Tour de France à Bruxelles

Réponse du Ministre Sven GATZ à l’interpellation de Madame la Députée Bianca DEBAETS concernant « le retour économique et financier du Tour de France à Bruxelles »

En réponse à votre interpellation, je peux vous communiquer ce qui suit:

En ce qui concerne le bilan de toutes les dépenses de la Région de Bruxelles-Capitale pour le Grand Départ, je ne peux pas vous répondre, vu le peu de temps dont nous disposons. Cette question fait en réalité plus l'objet d'une question écrite. Il est vrai que visit.brussels a déjà certains chiffres. Une fois que toutes les informations auront été rassemblées, je ne manquerai pas de les transmettre au Parlement bruxellois.

Je peux toutefois vous informer de l'ampleur des coûts totaux qu'une première estimation approximative s’élève à environ 4.500.000 EUR. Ce montant a été dépensé par divers partenaires, notamment par visit.brussels, Bruxelles Mobilité et Bruxelles Propreté, pour de nombreuses actions et réalisations.


En revanche, l’impact économique et financier n’est pas moindre: nous savons qu’environ un million de visiteurs étaient présents sur le parcours. Comme vous le dites, les hôtels n'étaient pas complets (84%), mais une augmentation de 7,5% ou 9 000 nuitées par rapport à la même période de l'année dernière (càd période de l’Ommegang !). Juillet 2019 a même été un mois record pour les hôtels bruxellois. Il y a deux ans, l'occupation de l'hôtel n'était que de 56,5%.

Au niveau de l’impact économique global pour les 6 et 7 juillet 2019, visit.brussels a estimé les dépenses des participants et des organisateurs. Le modèle utilisé pour ce faire est la base de nombreuses études menées pour d’autres évènements. Il comprend les dépenses de logement, de repas, de shopping… Il est utilisé par près de 200 villes de par le monde (dont une dizaine en Europe).
Les résultats obtenus sont probants:  
-    4,9 millions d’euros en logement;
-    12,5 millions d’euros en restaurants et cafés et
-    15,3 millions d’euros en retail.
Soit 32,7 millions d’euros dépensés au total uniquement pour les 6 et 7 juillet 2019. 

En outre, le nombre d'articles publiés dans les médias du monde entier doit également être pris en compte, à la fois sur les médias sociaux et dans les canaux de presse traditionnels. La valeur de ces publications est également stupéfiante. Néanmoins, je voudrais vous donner quelques chiffres:
- plus de 26 000 articles ont paru dans la presse numérique dans plus de 90 pays (pour une valeur estimée de 213 millions d'euros);
- 280 articles dans 66 journaux (pour une valeur de 7 millions d’euros);
- 400 millions de personnes atteintes via Facebook;
- 212 millions de personnes atteintes via Instagram;
- 67 000 via YouTube et
- une moyenne quotidienne de 3,7 millions de téléspectateurs sur France 2.
L'effet à long terme le plus important est bien sûr l'attention des médias, car Bruxelles a été magnifiquement mis en images dans le monde entier. Et c'est inestimable.

Outre les impacts économiques, visit.brussels a aussi souhaité mener une étude sur les impacts dits sociétaux du Grand Départ auprès des Bruxellois. Cette étude a été menée en collaboration avec la VUB et son département de recherche auprès d’un panel représentatif de la région bruxelloise de 1.179 personnes.

Résultats significatifs obtenus: 
1/ Qu’ils aient participé ou pas, les Bruxellois n’ont pas subi négativement l’organisation du Départ du Tour de France tel que cela était craint. 
Nous noterons qu’ils ont fortement apprécié l’ambiance, qu’ils se sont sentis en sécurité, qu’ils ont trouvé l’évènement accessible, qu’ils ont valorisé l’organisation de manière générale et ont trouvé Bruxelles propre et belle;
2/ +/- 75 % des Bruxellois signalent que l’organisation du Grand Départ a placé la Région de Bruxelles-Capitale sur la carte internationale;
3/ + /- 75 % pensent que l’organisation du Grand Départ fût un « gain » réel pour la Région;
4/ +/- 75 % pensent que cela influence et influencera positivement l’Image de la Région de Bruxelles-Capitale;
5/ Pour +/- 75 % d’eux, l’organisation du Grand Départ chez eux les a rendus fiers de Bruxelles et d’être Bruxellois;
6/ Enfin 84 % des Bruxellois souhaitent que d’autres très grands évènements soient organisés à Bruxelles. Selon la VUB, il s’agit d’un résultat impressionnant.

Enfin, puis-je demander à l'Honorable Députée de demander des informations sur la Ville de Bruxelles à la ville elle-même, je pense ici à la question du dossier de projet.

Et admettez-le, ce week-end du Tour de France, nous n’avons jamais vu autant de visages heureux et souriants à Bruxelles. Bruxelles et les Bruxellois sont prêts à accueillir encore plus d'événements de ce type dans leur région à l'avenir.
 

Image de Bruxelles
Contactez-nous
A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles