Le plan de relance bruxellois met l’accent sur les points importants : l’économie et le social

Le Gouvernement bruxellois libère 120 millions pour la relance en Région de Bruxelles-Capitale. Ce montant sera entièrement compensé dans le budget en cours. Dans le plan, les moyens sont alloués de manière équilibrée, selon le ministre bruxellois du Budget et des Finances, Sven Gatz. «  Sur le plan économique, nous avons pris de bonnes mesures pour venir en aide efficacement aux secteur hôtelier et touristique en souffrance et relancer ainsi ce moteur pour l’ensemble de la ville », déclare le ministre Gatz. « Les plus faibles de la société peuvent également compter sur un coup de pouce, par exemple en leur octroyant une allocation supplémentaire dans les allocations familiales aux revenus les plus faibles ».

La crise du corona a mis le holà aux activités touristiques et culturelles à Bruxelles, en Belgique et en Europe. Ces secteurs génèrent pourtant 10.000 emplois directs et indirects en Région de Bruxelles-Capitale.  Une partie considérable de ce emplois représentent des emplois peu qualifiés non délocalisables. Ils sont d’importance vitale pour le développement économique et social de Bruxelles.

Nos secteurs touristique et culturel contribuent fortement au positionnement de la Région de Bruxelles-Capitale comme centre de décision national et international. Au sein du secteur touristique bruxellois, le tourisme d’affaire représente environ 60% des recettes totales. En étroite relation avec le reste de l’Horeca, les secteurs culturel et touristique bruxellois veillent à un écosystème économique pouvant être considéré comme l’un des principaux, si pas le principal pilier économique de la Région de Bruxelles-Capitale.

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a opté pour une approche globale. C’est pourquoi, le ministre-président Rudi Vervoort et le ministre Sven Gatz ont approuvé, avec leurs homologues, un plan de relance de 10 millions d’euros qui a été mis sur pied par Visit.brussels, en étroite collaboration avec les organisations partenaires. Ce plan doit relancer les affaires et faire revenir les touristes à Bruxelles.

En outre, on peut noter les nombreuses mesures de soutien pour l’horeca- telles que la mesure sur les baux commerciaux. Pour combler les premiers chocs de la crise liée au Covid-19, le secteur hôtelier a été exempté de la citytax durant le premier semestre de cette année. Dans le cadre de la relance, cette mesure est à présent prolongée pour l’ensemble du second semestre 2020. (Le secteur a, comme d’ailleurs l’ensemble des contribuables, reçu une bouffée d’oxygène sous la forme d’une prolongation des délais de paiement du précompte immobilier).

La Région de Bruxelles-Capitale souhaite, en concertation avec les fédérations, mettre sur pied d’autres mesures de soutien ciblées pour le secteur hôtelier d’un montant total de 20 millions d’euros. Par le biais d’un « système de prime par chambre », nous souhaitons créer un pont pour les hôtels.  Celui-ci doit contribuer à préserver la capacité hôtelière nécessaire, entre autres pour l’accueil des sommets européens.

La mesure de location commerciale, que je propose en collaboration avec la secrétaire d'État Trachte, doit garantir que les locataires des commerces bénéficient également d’un peu d’oxygène au niveau financier.

La pandémie du coronavirus a aggravé la situation socio-économique en Région de Bruxelles-Capitale de nombreuses familles. Pour venir en aide aux revenus les plus faibles et aux personnes défavorisées, le plan de relance inclut un volet social. Le ministre Bernard Clerfayt et le ministre Gatz, de concert avec la Commission communautaire commune en charge des Prestations familiales, ont décidé d’octroyer une majoration unique de 100 euros par enfant en plus des majorations sociales dans les allocations familiales, qui sont réservées aux revenus les plus faibles.  

Story image
Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole
Finances et Budget Image de Bruxelles Mesures corona
A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles