Inauguration de l’exposition sur les 200 ans de l’enseignement néerlandophone à Bruxelles

“Van kabas tot rugzak”( de la mallette au sac à dos), l’exposition d’Archief en Museum voor het Vlaams Leven te brussel (AMVB) sur les 200 ans de l’enseignement néerlandophone à Bruxelles a officiellement été inaugurée par le Ministre flamand Benjamin Dalle et ses collègues bruxellois Sven Gatz et Pascal Smet. L’expo sera accessible jusque fin janvier 2022 au centre communautaire De Markten.

Que savent encore les Bruxellois de l'époque de l'école de leurs parents, grands-parents et arrière-grands-parents ? Et qu'imaginent les élèves et autres visiteurs ? L'exposition de l'AMVB "Van kabas tot rugzak" vous fait revivre cette époque. En une heure trente environ, vous traversez la riche histoire et l'évolution de 200 ans d'enseignement néerlandophone à Bruxelles.

Alors qu'en 1914, seules six classes offraient un enseignement primaire en néerlandais sur l'ensemble du territoire bruxellois, l'enseignement primaire et secondaire néerlandophone est aujourd'hui fréquenté par plus de 51 000 élèves. Une formidable success story, qui s'est accompagnée d'étapes mémorables mais aussi d'obstacles. Cette riche histoire de l'enseignement néerlandophone à Bruxelles de 1820 à nos jours est racontée dans l'exposition à travers l'histoire d'une famille, à travers quatre périodes. Chacune de ces périodes a son propre espace où, en plus de cette histoire sur grand écran, on peut découvrir des pièces de collection originales. Les visiteurs peuvent également se mettre au travail : compter avec un boulier, épeler des mots avec une planche de lecture ou écrire avec une ardoise ou une tablette.

L'exposition esquisse cette évolution sur fond d'événements et de personnages qui ont joué un rôle important : À quoi ressemblait Bruxelles à l'époque, qui y vivait et que faisaient ces gens ? Aujourd'hui, il est évident pour les Bruxellois néerlandophones et pour de nombreux non-néerlandophones d'envoyer leurs enfants dans une école néerlandophone. Il n'en a pas toujours été ainsi. L'exposition s'intéresse à cette évolution sous différents angles.

"Van kabas tot rugzak" s'adresse à un large public. Les écoles peuvent demander une visite de classe pour les élèves à partir de la 5e année de l'enseignement primaire et secondaire. Pour soutenir les visites de classe, l'AMVB a développé, en collaboration avec le Centre d'enseignement bruxellois de la Commission communautaire flamande (VGC), un kit pédagogique qui s'articule avec différentes matières et objectifs d'apprentissage. Dans le cadre de l'exposition et en préparation de celle-ci, le kit pédagogique "histoire orale" a été élaboré, avec des témoignages recueillis par l'AMVB auprès d'élèves sur la vie scolaire de leurs parents et grands-parents.

L'AMVB ne présente pas seulement l'histoire de manière " classique ", mais également sous la forme d'un film qui raconte l'histoire de neuf générations de Bruxellois néerlandophones, avec Sébastien Dewaele et Ellen Sterckx, avec un épisode par époque/salle. Cela permet d'accéder sans difficulté à des sujets parfois plus difficiles.

L'AMVB a mis sur pied cette exposition intéressante avec le soutien financier et en collaboration avec la VGC, la Communauté flamande, la Ville de Bruxelles et la Loterie nationale.

Le ministre bruxellois Sven Gatz, responsable de l'enseignement néerlandophone au sein de la VGC : "Cette exposition sur l'histoire de notre enseignement à Bruxelles est très intelligemment montée. L'approche de l'histoire d'une famille qui suit le visiteur à travers quatre périodes est bien pensée. J'ai apprécié et j'ai beaucoup appris !
Benjamin Dalle, ministre en charge des Affaires bruxelloises : "Au cours des dernières décennies, l'enseignement néerlandophone à Bruxelles est devenu une marque forte et est toujours en progression. Aujourd'hui, il n'est pas seulement le lieu d'enseignement des Bruxellois néerlandophones, mais aussi un lieu de rencontre de différentes cultures et communautés linguistiques. C'est aussi l'histoire de l'attraction qu'exerce Bruxelles sur de nombreux Flamands. De nombreux jeunes de la périphérie vont également à l'école à Bruxelles. »
Pascal Smet, membre du Collège de la VGC en charge de la Culture, de la Jeunesse et du Sport : « En tant que membre du Collège en charge du Patrimoine, je me félicite particulièrement de l’organisation de cette exposition.Nos archives scolaires bruxelloises constituent une source intarissable de connaissances pour les générations d’aujourd’hui et de demain. Avec l’exposition "Van kabas tot rugzak", nous faisons découvrir la richesse de ces archives scolaires au grand public et lui permettons de se familiariser avec l’histoire passionnante de l’enseignement néerlandophone à Bruxelles. » .
Ans Persoons, Échevine en charge de l’Enseignement néerlandophone et des Affaires néerlandophones : « L'enseignement néerlandophone à Bruxelles connaît une évolution remarquable. Aujourd'hui, plus de 50.000 élèves fréquentent nos écoles. La demande toujours croissante montre que notre système éducatif porte ses fruits, nous pouvons à juste titre en être fiers. Il en a parfois été autrement en 200 ans d'histoire, mais la Ville de Bruxelles reconnaît aujourd'hui l'importance de son enseignement néerlandophone et investit massivement. Au cours de cette législature, nous assurerons une augmentation de 932 nouvelles places. »

Informations pratiques : l'exposition de l'AMVB " Van kabas tot rugzak " est accessible du 10 novembre jusque fin janvier 2022 au Centre communautaire De Markten, Vieux marché au grain 5, 1000 Bruxelles, de 9 à 17 heures en semaine et de 10 à 17 heures le week-end. L'entrée est gratuite.

 

Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole
Amil Djellal Porte-parole FR

 

A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles