Dix projets reçoivent un soutien après l'appel à projets BeTalky 2021-2022

Sous l'impulsion du ministre Sven Gatz, chargé de la promotion du multilinguisme, le Gouvernement bruxellois a approuvé les projets soumis dans le cadre de l'appel à projets BeTalky 2021-2022. L'appel à projets a été un succès : pas moins de 99 projets ont été soumis. Dix d'entre eux ont été sélectionnés pour recevoir une subvention afin de renforcer leurs activités multilingues. Le budget total à allouer est de 200 000 euros.

L'appel à projet est une mise en œuvre concrète de la note d'orientation " La promotion du multilinguisme " présentée par le ministre Gatz au Parlement de Bruxelles fin 2019.

Le ministre Sven Gatz se réjouit de la réponse à l'appel : "Pas moins de 99 organisations ont soumis un projet après le lancement de l'appel, ce qui démontre le grand intérêt et la présence du multilinguisme en Région bruxelloise. Les différents projets donnent également une image extrêmement diversifiée et variée des organisations engagées dans le multilinguisme."

L'appel à projets s'adressait aux organisations qui, par le biais d'un projet, répondent à des besoins concrets en matière de multilinguisme et qui peuvent effectivement réaliser une plus-value sociale dans leur domaine : enseignement, travail, culture, jeunesse, sports, bien-être, etc. Le contenu du projet devait s'adresser aux " Bruxellois ", être organisé sur le territoire de la Région bruxelloise et obtenir un score suffisant en termes d'acquisition des langues, de sensibilisation aux langues, de dialogue, de rencontre et de cohésion sociale. Deux langues au moins devaient être concernées, dont au moins une en néerlandais, français ou anglais. Il a également été explicitement demandé si les projets pouvaient être réalisés en fonction de la crise du COVID-19.

Un jury composé de quatre membres du Conseil du multilinguisme a sélectionné dix projets parmi les 99 soumis, qui ont été approuvés aujourd'hui par le Conseil des ministres. La sélection a été effectuée en tenant compte des langues cibles des différents projets (néerlandais, français, anglais ou langues parlées à la maison) :

  • DaarDaar asbl - “Pardon?” - 26.969,00 €

DaarDaar est une plateforme d'information créée en 2015 où des articles de la presse néerlandophone et germanophone sont traduits en français. Son objectif est de permettre aux francophones de mieux connaître la Communauté flamande et les médias du nord du pays. Une série de huit vidéos animées d'une minute (4 N et 4 F) expliquant de manière ludique une expression en néerlandais et en français. Tourné dans huit endroits sélectionnés à Bruxelles. Avec ces vidéos, DaarDaar veut construire un pont entre les communautés linguistiques et le multilinguisme. Les vidéos sont réalisées en collaboration avec des journalistes, illustrateurs, musiciens, etc. (Camille Toussaint, Bruzz, Aubry Touriel (Médor, Wilfried, Le Vif/L'Express, RTBF, VRT).

  • Vluchtelingenwerk Vlaanderen - Be Talky en become Tolky - 15.000,00 €

Vluchtelingenwerk Vlaanderen s'engage à aider les personnes qui fuient la guerre, la violence et la persécution. Elle soutient toute personne qui aide les demandeurs d'asile et les réfugiés. Le projet consiste à recruter des candidats aide linguistique en néerlandais, français et/ou anglais. Formation des candidats aide linguistique en néerlandais, français ou anglais ; toutes les langues d'origine des candidats aide linguistique âgés de 18 ans et plus à Bruxelles sont incluses dans la formation. Les interprètes auxiliaires sont d'anciens élèves (+18 ans) d'OKAN ( classe d’accueil pour nouveaux venus allophones) qui sont formés gratuitement. Ils servent de modèles pour les élèves. Le groupe cible des stagiaires est également étendu spécifiquement aux mamans (des étudiants). Il s'agit donc d'une nouvelle coopération entre l'enseignement N et F. L'intention est que ce projet conduise à un déploiement régulier de ces interprètes dans l'enseignement. Le Conseil flamand pour les réfugiés collabore à cette fin avec Brussel  Onthaal/Bruxelles Accueil.

  • Pathways Institute for negotiation education asbl - Game Changers BXL - 24.500,00 €

Le PATHWAYS Institute for Negotiation Education (asbl/ vzw 2017) propose des outils de négociation créatifs individuels et virtuels et des programmes d'échange dans tous les domaines de la société, de la vie personnelle, professionnelle et sociale.

Game Changers BXL : plateforme d'échange linguistique et de compétences en négociation créative pour les étudiants des écoles supérieures francophones et néerlandophones. Le projet met en place une coopération entre les écoles francophones et néerlandophones par le biais d'ateliers d'apprentissage, de groupes de travail et de programmes d'échange, d'une campagne de communication conçue par les élèves et d'un événement de clôture.

  • The Asmara Addis Literary Festival - The Asmara Addis Literary Festival - 10.000,00 €

Le Asmara-Addis Literary Festival (In Exile) a été fondé par Sulaiman Addonia en 2019 et a débuté à Bozar. Ce festival fortement féministe est composé d'écrivains et d'artistes de différents horizons. Le festival vise à donner au plus grand nombre de langues parlées à Bruxelles la possibilité d'être utilisées sur scène et d'être incluses dans des événements littéraires. La troisième édition du festival fera correspondre ce chiffre avec des échanges littéraires dans plus d'une douzaine de langues, sur scène et dans les rues de Bruxelles. Le festival se déroulera sur trois jours à l'automne 2021. La philosophie est que le partage des langues est un moyen important de rapprocher les gens.

  • GO! BS Unescoschool Koekelberg - Interactief museum WOII - 16.700,00 €

GO ! L'Unescoschool Koekelberg veut collaborer avec une école francophone, par le biais de leçons et de modules d'enseignement communs. La langue parlée à la maison est également impliquée. Le projet consiste en une exposition physique sur le thème de la Seconde Guerre mondiale. Le groupe cible est constitué de jeunes de 11 ans issus de l'enseignement bruxellois. En plus du kit pédagogique, les élèves réalisent leur propre matériel promotionnel (films, flyers, affiches, etc.). Les partenaires francophones sont l'Oscar Bossaertschool, l'Institut des Ursulines, la Brede school Koekelberg et Maks vzw.

  • EFLS Comité scolaire Saint Augustin - Circus/corps et langues - 1.935,00 €

Développement d'une activité sportive dans une école francophone pour apprendre le néerlandais. Chaque classe de troisième année suivra 14 leçons pour apprendre les techniques de cirque en néerlandais. Tout cela doit déboucher sur un spectacle de cirque en français et en néerlandais. En collaboration avec Circus zonder Handen.

  • Vrije Universiteit Brussel - une plateforme coopérative pour l’enseignement des langues minoritaires à Bruxelles - 26.446,00 €

Le projet consiste à développer un outil de soutien aux langues parlées à la maison. Plus de 100 langues sont concernées à Bruxelles. Le projet travaillera avec 4 à 6 langues d'origine (langues minoritaires) et leurs communautés (de préférence l'arabe, l'espagnol, le roumain et le chinois). Une plateforme électronique multilingue interactive pour l'enseignement des langues minoritaires sera développée. Le projet sera divisé en trois phases : une phase de recherche avec une étude documentaire sur les meilleures pratiques en matière d'éducation dans les langues minoritaires et les pratiques en Région bruxelloise (entretiens avec des enseignants, des parents, des membres des communautés, etc.) ; la phase de développement, avec la conception de la plateforme à l'aide de vidéos et de matériel interactif ; la phase de test et de mise en œuvre, où la plateforme sera testée auprès des participants.

  • Racing White Daring Molenbeek Girls - Be Talky through Sports - 27.450,00 €

Le projet vise à développer les langues par le sport en proposant des cours de langue pendant les vacances scolaires (demi-journée de sport, demi-journée de cours de langue), en proposant des cours de néerlandais et une aide aux devoirs après les cours et en fournissant du matériel pédagogique (dictionnaire de football). Et cela pour deux clubs de football et de basket. Le projet se concentre principalement sur le rattrapage du retard scolaire pendant la période du covid 19 au cours de laquelle l'enseignement régulier a été interrompu. Cet appel à projets offre aux clubs une excellente opportunité de partenariat et d'échange de bonnes pratiques entre les deux clubs.

  • GP HEFF asbl - Meertalig begonnen is half gewonnen - 27.000,00 €

L'objectif est de promouvoir le néerlandais et le français dans le système scolaire primaire bruxellois grâce à l'enseignement CLIL (immersion : enseignement de matières dans des langues autres que la langue de base). CLIL a déjà été adopté dans l'enseignement primaire et secondaire francophone : 200 écoles dont 19 en région bruxelloise. Dans l'enseignement néerlandophone, l'immersion n'est autorisée que dans l'enseignement secondaire. Mais dans l'enseignement néerlandophone à Bruxelles, de nombreuses écoles primaires demandent cette forme d'enseignement. Ce projet tente de répondre à cette demande..

  • De Foyer - PIM@home - 24.000,00 €

Contrairement à la croyance populaire, les langues d'origine se perpétuent dans les générations suivantes de migrants. Ces dernières années, Foyer a mis l'accent sur le multilinguisme dans la ville dans le cadre de son approche PIM (Partenaires pour le multilinguisme). L'accent est maintenant mis sur l'entretien de la langue familiale en combinaison avec une langue scolaire forte. Avec l'idée sous-jacente que les langues sont des vases communicants. C'est pourquoi il est important que les parents transmettent leur langue maternelle de manière appropriée. Mais cela ne fonctionne pas toujours. Et de cette expérience est né le projet PIM@home. Concrètement, dix courts métrages pédagogiques seront réalisés pour permettre aux parents de travailler avec leurs enfants sur la langue à la maison de manière ludique.

Au terme de l'appel à projets, le ministre chargé de la promotion du multilinguisme organisera, en collaboration avec le Conseil bruxellois pour le multilinguisme, une journée d'inspiration, une journée de mise en réseau ou un événement de retour d'information au cours duquel les personnes ayant participé aux projets subventionnés pourront témoigner de leurs expériences.  

Sven Gatz et Philippe Van Parijs, président du conseil bruxellois pour le multilinguisme
Sven Gatz et Philippe Van Parijs, président du conseil bruxellois pour le multilinguisme
Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole

 

 

 

A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles