Des portrets de Lieve Blancquaert entretiennent le souvenir des attentats de Bruxelles

Le 22 mars, cela fera cinq ans que notre pays a été secoué par les attentats terroristes à Bruxelles. Avec une série de portraits, la photographe Lieve Blancquaert veut contribuer à commémorer cette terrible journée qui a changé tant de vies dans la capitale.  

Dans la série de documentaires "En toen was het stil" (Et puis, silence), la réalisatrice Nathalie Basteyns et Lieve Blancquaert racontent l'histoire de quelques Flamands qui se sont trouvés sur les lieux des attentats. Lieve Blancquaert a également immortalisés ces témoins dans des portraits photos. Les témoins remontent le temps avec la photographe. Lieve Blancquaert les laisse partager leur histoire, illustrée de photos sobres et pudiques en noir et blanc. Ces photos seront affichées sous forme de poster dans des lieux publics à Bruxelles. En tant que commémorations des attentats, ces posters photos sont un hommage aux 32 victimes et plus de 300 blessés, à leurs familles et proches ainsi qu'au personnel soignant.

"En lien avec la série documentaire, nous avons voulu mettre en place une action à plus grande échelle pour renforcer la commémoration, cinq ans après les événements", explique Lieve Blancquaert. "Un moment de deuil collectif et de solidarité, bien nécessaire en ces temps difficiles de covid-19. Notre objectif est de toucher encore plus de personnes qui s'arrêteront pour réfléchir à ce qui s'est passé à l'époque. Parce qu'elle nous a tous touchés et affectés, et parce que les victimes et tous les parents survivants ne doivent pas être oubliés. Parce que plus il y a d'attention, plus il y a de compréhension, plus il y a d'espoir."
Cette initiative artistique est également soutenue par la Région bruxelloise. Le ministre bruxellois Sven Gatz explique pourquoi : "Nous nous souvenons tous de ce que nous faisions le 22 mars, il y a cinq ans, lorsque les bombes ont explosé à l'aéroport et dans le métro à Maelbeek. Ces attaques ont marqué la ville. Mais ils l'ont aussi rendu plus forte, selon moi. Lorsque les survivants et les familles endeuillées se sentent soutenus et que leur chagrin est partagé, des liens se créent dans la ville et l'espoir grandit."

Les portraits pris par Lieve Blancquaert de victimes ayant survécu aux attentats et de proches survivants seront affichés dans les rues bruxelloises sous forme d'affiches. Celles-ci seront diffusées en néerlandais, français et anglais sur les 170 écrans des stations de métro de Bruxelles et en néerlandais et français sur les écrans de la rue Neuve et sur de grands panneaux d'affichage sur la place Brouckère et le pont Van Praet.

Ce projet de photos artistiques sera également disponible sous forme de supplément spécial dans Bruzz le 17 mars et dans De Standaard le 20 mars.

"En toen was het stil", un documentaire de De Mensen, peut être vu à partir du 15 mars sur Eén, trois lundis de suite à 20h40.

Photo Lieve Blancquaert
Photo Lieve Blancquaert
Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles