Databuzz aide les élèves et les enseignants à travailler avec les nouvelles technologies numériques.

Le collège de la Commission communautaire flamande (VGC) a approuvé une subvention de 205 000 euros pour prolonger le projet Databuzz. Ce projet de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) apprend depuis trois ans aux élèves et aux enseignants de l'enseignement néerlandophone bruxellois à utiliser les technologies numériques les plus récentes. Grâce à cette prolongation, le Databuzz pourra visiter encore plus d'écoles et l'offre sera étendue aux centres d'éducation des adultes (CVO), au Centre d’enseignement de base Brusselleer, aux écoles d'été et aux formations bruxelloises d'enseignants.

Le Databuzz est un laboratoire éducatif mobile de science de données dans un bus, où l'on peut suivre un large éventail d'ateliers interactifs. Les écoles néerlandophones à Bruxelles peuvent réserver gratuitement une série d'ateliers sur les données pour leurs élèves et enseignants, de la troisième année de l'école primaire à la troisième année de l'école secondaire. Dans le bus, les jeunes Bruxellois apprennent notamment les opportunités et les dangers de l'intelligence artificielle, des fake news ou du data journalisme. Au cours des dernières années scolaires, plus de 1 500 élèves de 29 écoles ont découvert le Databuzz.

Le ministre bruxellois Sven Gatz, responsable de l'enseignement néerlandophone au sein du collège de la VGC : "Lorsque j'étais ministre flamand de la Jeunesse et des Médias, je pensais déjà qu'il était important de préparer au mieux notre jeunesse à la société numérique qui progresse très vite aujourd'hui. Au sein du Databuzz, les jeunes peuvent aiguiser leurs compétences pour collecter des données, mais aussi pour les analyser et les visualiser. Il est également très important de leur apprendre à avoir un esprit critique, par exemple pour protéger leur vie privée ou pour ne pas tomber dans des pièges tels que les fake news, le piratage ou le phishing."

Ce qui est nouveau, c'est que Databuzz développe également une offre adaptée aux élèves des CVO à Bruxelles et de Ligo Brusselleer. En outre, il y aura une offre pour les formations bruxelloises d'enseignants. Ainsi, les futurs enseignants peuvent eux-mêmes se familiariser avec les technologies numériques et guider plus tard leurs élèves dans le monde des données, de l'intelligence artificielle, de la vie privée et de l'identité en ligne.


"Le Databuzz veut améliorer la connaissance des données des Bruxellois de manière interactive", explique Pieter Ballon, directeur du groupe de recherche imec SMIT à la VUB. "Les compétences numériques sont cruciales dans notre société. Avec ce projet, la VUB renforce son rôle d'acteur social bruxellois responsable."

Auparavant, le collège de la VGC avait approuvé un accord de principe pour la prolongation du projet jusqu'au 31 décembre 2024. Un total de 615 000 euros sera mis à disposition pour cette prolongation, qui sera accordée en trois tranches annuelles. Dans les années à venir, le secteur de l'enseignement néerlandophone à Bruxelles pourra donc continuer à faire appel au Databuzz.

Vous trouverez de plus amples informations sur les différents ateliers sur le site www.databuzz.be. Les écoles bruxelloises néerlandophones peuvent réserver leur visite gratuite du Databuzz via ce site web.

Amil Djellal Porte-parole FR
Amil Djellal Porte-parole FR
Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole

 

A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles