Bruxelles : la Banque européenne d’investissement soutient la modernisation des transports publics durables

Bruxelles : la Banque européenne d’investissement soutient la modernisation des transports publics durables

  • La Banque européenne d’investissement et la Région de Bruxelles-Capitale ont signé un accord de prêt de 475 millions d’EUR qui permettra de financer l’amélioration de la qualité et de la durabilité des transports publics dans la Région.
  • La Région utilisera ce financement pour acquérir de nouveaux autobus électriques, des rames de métro et des tramways, et pour renouveler 63 kilomètres de voies.
  • Le projet contribuera à améliorer les services, la fréquence et la capacité des transports publics, afin d’offrir aux résidents et aux navetteurs une alternative verte et viable à la voiture.

Les voyageurs et les navetteurs dans la Région de Bruxelles-Capitale peuvent s’attendre à d’importantes améliorations dans les transports publics locaux. La Banque européenne d’investissement (BEI) et la Région de Bruxelles-Capitale ont signé un accord de prêt de 475 millions d’EUR, le plus important prêt de la BEI à Bruxelles, à l’appui de la modernisation de la flotte de transport urbain de la Région et de la durabilité des solutions de mobilité. Le concours de la BEI permettra de financer l’acquisition de 94 autobus électriques, 90 tramways et 43 rames de métro, ainsi que le renouvellement de 63 kilomètres de voies uniques des réseaux existants de tramway et de métro.

Bruxelles subit depuis longtemps des pertes économiques dues aux embouteillages, ainsi que les répercussions sanitaires de la pollution atmosphérique qui en découle. Les autorités régionales mettent en œuvre un plan de mobilité régional, appelé « Good Move », dans le but de changer la donne, et l'augmentation de l'offre de transports publics est l’une des pierres angulaires de ce plan. Une fois mis en œuvre, le nouveau matériel roulant et les infrastructures modernisées contribueront à améliorer la fiabilité et la régularité des services de transport public et favoriseront ainsi un accroissement de la fréquence et de la capacité, afin de les rendre encore plus attrayants que les voitures particulières.

Rudi Vervoort, Ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale : « Ce partenariat avec la Banque européenne d'investissement est un accord historique. Ce prêt de 475 millions d’EUR va permettre de financer l’achat de nouveaux bus électriques, de nouveaux trams et métros ainsi que la modernisation des voies. Cet accord renforce la politique d’investissement en faveur du transport public bruxellois menée depuis de nombreuses années en Région bruxelloise. Elle s’inscrit dans un plan global qui vise une réduction de la congestion automobile et une augmentation de l’offre au bénéfice de la qualité de l’air, de l’attractivité de la Région et de la transition écologique. »
Kris Peeters, vice-président de la BEI : « Ce prêt à long terme de près d’un demi-milliard d’euros – un chiffre record pour la BEI à Bruxelles – est un premier partenariat financier historique entre la Banque et la Région de Bruxelles-Capitale. Ce financement souligne l’alignement des priorités entre la BEI et la Région dans le cadre de nos efforts en matière d’atténuation des changements climatiques et de réduction des émissions de carbone. Avec cet investissement, nous voulons soutenir les habitants de la capitale et de sa région en faisant de leurs transports publics durables le choix évident pour se rendre au travail, à l’école, à l’université ou tout simplement pour les déplacements de loisirs. En tant que banque européenne du climat, la BEI est ravie et fière de soutenir la Région dans cette action en faveur de la durabilité. »
Sven Gatz, ministre des finances et du budget : « C'est la première fois que la Banque européenne d'investissement devient un partenaire du gouvernement régional. Elle montre qu'un acteur financier européen de premier plan soutient aussi qualitativement la politique d'investissement à Bruxelles.. Grâce à ce prêt important, de près d'un demi-milliard d'euros, accordé par la BEI, nous poursuivons la modernisation des transports publics, tant pour le métro que pour le bus et le tram. Avec ces fonds, nous assurerons l'automatisation du métro et l'achat de 43 rames de métro, 94 bus électriques et 90 trams. Le transport public à Bruxelles deviendra un mode de transport encore plus important dans la ville. »
Elke Van den Brandt, ministre régionale de la mobilité : « Nous investissons un sixième de notre budget annuel dans la mobilité : augmentation de la fréquence et de la capacité des transports publics, construction d'infrastructures pour les cyclistes et les piétons et investissements dans la sécurité routière. Outre le transfert modal, destiné à convaincre les gens d'utiliser des alternatives à la voiture particulière, nous favorisons également une évolution énergétique afin de garantir le remplacement des combustibles fossiles par des alternatives plus durables. Je suis ravie que la Banque européenne d’investissement croie et investisse dans notre projet qui consiste à faire de Bruxelles une ville plus agréable à vivre et axée sur ses habitants. »
Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB : « Les transports publics ont besoin de ces investissements. Ils permettent de continuer à renforcer la performance du réseau actuel au bénéfice des utilisateurs tout en développant le réseau de demain et en nous adaptant aux nouveaux besoins de mobilité. Plus de véhicules, c’est plus de capacité et de fréquences, des dizaines de kilomètres de voies de tram renouvelées, c’est plus de sécurité et de confort tant pour les voyageurs que pour les riverains. Moderniser le métro et construire une nouvelle ligne, c’est garantir la régularité et l’accès du plus grand nombre à l’axe structurant de notre réseau. Autant d’investissements essentiels pour l’avenir de la mobilité à Bruxelles. »

L’acquisition du nouveau matériel roulant et l’amélioration des infrastructures existantes s’inscrivent dans le cadre d’une vaste stratégie de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) visant à réduire son empreinte carbone. D’ici 2030, l’entreprise entend réduire ses émissions de CO2 de 39 % par rapport aux niveaux de 2010. Sur le plan technique, les acquisitions de matériel roulant soutenues par la BEI portent sur 94 autobus électriques (70 autobus articulés de 18 mètres de longueur et 24 autobus standard de 12 mètres), 90 tramways « TNG » (tram de nouvelle génération) de 32 et 43 mètres et 43 rames de métro d’une longueur de 94 mètres. En outre, le projet prévoit l’installation d’équipements et les modifications nécessaires aux infrastructures existantes pour la mise en œuvre des nouveaux tramways et métros, ainsi que le renouvellement de 63 kilomètres de lignes de tramway et de métro à voie unique existantes, ce qui en facilitera l’entretien et améliorera la disponibilité des transports publics.

Informations générales

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne, est l’institution de financement à long terme de l’UE. La Belgique en détient 5,20 %. Elle met à disposition des financements à long terme pour des investissements de qualité qui contribuent à la réalisation des grands objectifs stratégiques de l’UE. En 2021, la BEI a fourni 2,6 milliards d’EUR de financement pour des projets réalisés dans le pays.

La Région de Bruxelles-Capitale, l’une des trois régions de la Belgique aux côtés de la Région wallonne et de la Région flamande, comprend 19 communes dont la Ville de Bruxelles. Bruxelles est la zone la plus densément peuplée de Belgique. Sa superficie s’élève à 162 km², pour plus de 1,2 million d’habitants.

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) est la première compagnie belge de transports publics urbains. Elle dessert les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que 11 communes de la périphérie. Elle couvre ainsi une superficie de 241,5 km². Le réseau de la STIB compte 4 lignes de métro, 17 lignes de tram, 55 lignes de bus et 11 lignes de bus de nuit.

Contacts pour la presse

Banque européenne d’investissement :Tim Smit, [email protected], tél. +352 691-286423

Région de Bruxelles-Capitale : Zeynep Balci, [email protected], +32 498 816 514

STIB: Françoise Ledune, [email protected], +32 496 21 40 24

Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole
Story image
Story image
A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles