40 euros supplémentaires en moyenne pour les familles bruxelloises grâce au nouveau système d’allocations familiales

Depuis le 1er janvier 2020, les allocations familiales sont entièrement à charge des Régions. A Bruxelles, le système se veut plus égalitaire entre les enfants, plus progressiste car il concerne tous les enfants et un modèle plus juste qui aide aussi les familles de la classe moyenne les moins aisées. 159.276 familles recevront le premier paiement des allocations familiales en version bruxelloise au plus tard ce vendredi 7 février 2020.

Les allocations familiales font partie de ces matières transférées aux entités fédérées dans le cadre de la 6ème réforme de l’Etat et qui impactent directement les ménages. Résultat : depuis ce 1er janvier, la Belgique vit avec différents systèmes d’allocations familiales.

A Bruxelles, le fil rouge est « personne n’y perd, beaucoup y gagne ». Le nouveau système se veut plus égalitaire par la suppression des rangs au sein de la fratrie, plus progressiste car à la différence de la Wallonie, il concerne tous les enfants, et plus juste car plus du quart du budget des allocations est distribué en fonction du niveau des revenus des parents.

A Bruxelles, on compte 159.276 familles.  Parmi elles, 91.164 passent dans le nouveau système des allocations familiales. Cela signifie que ces familles percevront un montant plus élevé que celui perçu début janvier. Pour les autres familles, l’ancien système étant plus favorable, elles garderont le montant perçu jusqu’ici et ne passeront dans le nouveau système que lorsqu’il sera plus favorable.

« En moyenne, chaque famille bruxelloise qui passe dans le nouveau système bénéficiera de près de 40 euros supplémentaires grâce au nouveau système bruxellois d’allocations familiales avec un minimum de 23€ et un maximum de 53€ »,  explique Bernard Clerfayt, Ministre bruxellois en charge des prestations familiales.

Le nouveau système prévoit, pour les enfants nés avant le 1er janvier 2020, un montant de base de 140 euros pour les enfants jusqu’à 11ans, 150€ pour les enfants de 12 à 24 ans et 160 euros pour les enfant de 18 à 24 ans inscrits dans l’enseignement supérieur. Pour les enfants nés après le 1er janvier 2020, ces montants sont augmentés de 10 euros pour atteindre 150 euros, 160 euros et 170 euros en fonction des catégories.

Enfin, le système bruxellois prévoit également des suppléments sociaux en fonction du revenu des familles. Désormais, les familles défavorisées et la classe moyenne aux revenus modestes vont percevoir des suppléments qui tiennent compte des compositions de ménage et des revenus des familles. C’est une mesure salutaire puisque les données socio-démographiques révèlent un risque de pauvreté deux fois plus élevé en Région bruxelloise qu’au niveau fédéral. Grâce au nouveau système bruxellois, 63,5 % des familles devraient percevoir un supplément d’allocations.

Coût annuel de ce nouveau système d’allocations familiales : 869 millions d’euros, près d’un cinquième du budget de la Région.

Sven Gatz, Ministre en charge des prestations familiales : « Mes félicitations aux caisses bruxellois d'allocation familiale et  à l'ensemble des acteurs impliqués dans ce projet. On a travaillé ardemment en coulisse pour que le transfert vers le nouveau système se déroule sans fausses notes. Les nouveaux circuits de calcul et de paiement ont réussi haut la main toutes les simulations et contrôles. Nos familles bruxelloises ne doivent pas s'apercevoir de ce transfert, sauf si un montant supérieur légitime est versé sur leur compte. Je tiens à féliciter l'ensemble des partenaires pour leur collaboration constructive. J'ai toute confiance pour que le premier paiement cette semaine se déroule sans encombres. Croisons les doigts ».
« Les allocations familiales restent un droit fondamental, inscrit dans la constitution belge. Ce nouveau système d’allocations familiales a pour objectif de soutenir les Bruxellois, et notamment les plus fragiles, dans leur rôle de parent », conclut Bernard Clerfayt.

 

Eva Vanhengel Woordvoerder / porte-parole

 

Fonction publique
A propos de Sven Gatz

Sven Gatz
Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l'Enseignement néerlandophone
Avenue des Arts, 9
1210 Bruxelles